Laura BOUCLET est née le 28 mai 1981 à Lille. Diplômée d'un prix de saxophone, de musique de chambre, d'écriture, de culture musicale d'analyse et de formation musicale par le Conservatoire de Lille, elle a également suivi la formation pédagogique au DEFEDEM de Lille. Directrice adjointe de l'OHLF, Laura est également assistante spécialisée d'enseignement artistique en saxophone, professeur de formation musicale, chef de choeur et directrice d'orchestre d'harmonie.



  • Laura, pourrais-tu nous raconter tes premiers pas dans la musique ?
  • J'ai commencé la musique à l'âge de 9 ans à l'école de musique d'Hellemmes où j'ai intégré l'harmonie quelques années plus tard. On m'a confié ensuite la Présidence de celle-ci à l'âge de 24 et cela pendant 5 ans. Je suis entrée à l'âge de 17 ans au CRR de Lille dans la classe d'Yves Tanguy où j'y ai passé un certain nombre d'années pour ensuite passer mon prix de saxophone.

  • Comment es-tu arrivée à l'OHLF ?
  • Il y a quelques années, la directrice adjointe de l'OHLF, Sabine Cheroutre, était également professeur à l'école de musique d'Hellemmes. Je fréquentais encore cette école pour d'autres activités et Sabine recherchait des musiciens pour un projet de voyage en Angleterre avec l'OHLF. Elle m'a donc proposé d'y participer. C'est comme cela que j'ai intégré l'OHLF et je n'ai plus quitté l'orchestre.

  • Quels enrichissements as-tu tiré de cette grande responsabilité de directrice adjointe ?
  • C'est en premier lieu très flatteur de la part d'Hervé de m'avoir proposé ce poste. Je suis encore une jeune chef et je chercher à me perfectionner. A ses côtés, je sens que ma direction progresse. Il n'est pas avare de conseils et cela renforce notre travail en binôme. C'était assez difficile au départ de changer de casquette vis-à-vis des musiciens qui sont en même temps des amis, avoir de la crédibilité et être sûre des idées musicales que l'on propose. De plus, diriger un orchestre comme l'OHLF est une chance. C'est un orchestre de bon niveau où l'on peut mettre du répertoire assez complexe. Mais c'est passionnant !

  • Comment définirais-tu la direction d'Hervé au sein de l'OHLF ?
  • Hervé a une manière de faire travailler l'orchestre propre à lui. Il aime travailler dans le détail, faire prendre conscience aux musiciens de l'importance de la cohésion, du rôle de "l'instrument orchestre". Ainsi, il est aussi exigent avec une oeuvre du répertoire qu'avec des pièces répondant à des projets nouveaux comme la variété.

  • Comment qualifierais-tu cet orchestre ?
  • C'est un orchestre polyvalent qui ne cesse de progresser. Il est capable de relever beaucoup de défis et ne s'enferme pas dans un répertoire. C'est un orchestre accueillant et qui n'hésite pas à se remettre en question pour répondre aux exigences artistiques et aux attentes du public.

  • Si tu avais un message à transmettre aux musiciens désirant intégrer l'OHLF, quel serait-il ?
  • A mon avis, tout musicien trouvera au sein de l'OHLF un paramètre qui répondra à ses attentes, que se soit la découverte de répertoires, des projets innovants ou encore une envie de se dépasser instrumentalement. L'OHLF est un orchestre que l'on ne peut pas oublier une fois que l'on y est passé...


OHLF
Suivez l'OHLF
Vous souhaitez suivre l'actualité de l'Orchestre ? Connaître les prochaines dates de concerts ? Ou tout simplement découvrir les photos insolites des répétitions, concerts et manifestations ?

Nos actus, photos et vidéos sur :

Facebook Youtube Google+

Nos prochains concerts

Mardi 12 décembre : Concert de Noël avec choeur d'enfant, Grand carré de l'Hôtel de Ville de Lille