Prochains concerts

  • Dimanche 26 janvier, 16h : Concert « Virtuoses ! » (4ème édition) avec Jean-Nicolas HOEBEKE, basson solo de l'Orchestre National de Lille, Capriccio de Giuseppe Verdi, Salle des fetes de Fives

Retrouvez-tous nos concerts en cliquant ici


Musiciens, musiciennes, cuivres, bois, percussions... qui recherchez une pratique orchestrale moderne, innovante, dans une ambiance chaleureuse et dynamique, n'hésitez pas à venir nous rejoindre ! Nos programmes se renouvelant fréquemment, l'accueil est possible toute l'année. Pour les hésitants, notre Atelier de Pratique Instrumentale en Amateur offre, au besoin, évaluation, remise à niveau, maîtrise... pour mieux intégrer le groupe.

Adressez votre candidature par e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

virtuoses 2020

Pour cette quatrième édition du concert Virtuoses, l'Orchestre d'Harmonie de Lille-Fives accueille Jean-Nicolas HOEBEKE, basson solo de l’Orchestre National de Lille.

En « première » française, il interprètera le concerto Capriccio de Giuseppe VERDDI, pour basson et orchestre d’harmonie.

L’orchestre jouera des oeuvres originales d’Emmanuel CHABRIER, Klaas COULOMBIER, Willy FAUST et Oscar NAVARRO, avec la participation des classes de percussion des Ecoles de musique de Lomme et Bailleul.

Le concert se déroulera à la Salle des Fêtes de Fives au 91 rue de Lannoy à 16h00.
Entrée libre Ouverture des portes au public à 15h30.
Buvette sur place.

L'Union Commerciale et Artisanale de Fives offrira en fin de concert la traditionnelle galette.

Nous vous attendons nombreux !

nouvel an 2020

L'Orchestre d'Harmonie de Lille Fives vous présente ses meilleurs voeux pour cette année 2020.

Photo 1 du concert au théâtre Sébastopol de Lille

Hier soir c'était le final de Quand je serai petit - Terminus Sébastopol / Tony Melvil & Usmar et c'était génial !

Merci à Tony Melvil & Usmar et aux enfants des villes de Lille, Ville Hallennes-lez-Haubourdin, Commune de Verlinghem (en lien avec la Ville de Lompret), Seclin, Wervicq-Sud, Ville de Drocourt (en lien avec Droit de Cité et Le 9-9bis - Oignies), Étreillers (en lien avec la Mcl Gauchy) ainsi qu'à tous les partenaires de ce beau projet : Région Hauts-de-France, Ville de Lille, Métropole Européenne de Lille, ESMD - École Supérieure Musique et Danse Hauts de France, Orchestre d'Harmonie de Lille Fives. Merci au Théâtre Sebastopol de nous avoir accueilli !

Et surtout merci à vous, le public, d'être venus aussi nombreux pour faire la fête avec nous et à l'année prochaine pour de nouvelles aventures. ! 🥳

(photos © Simon Gosselin)

Source : Théâtre Le Grand Bleu, Facebook

Photo de Hervé Brisse

L’Institut Français d’Amérique Latine (IFAL), dans le cadre de sa programmation culturelle 2019, et l’Etat de Oaxaca ont invité Hervé BRISSE, chef d’orchestre, directeur musical de l’Orchestre d’Harmonie de Lille-Fives, et coordinateur des projets musique de Lille3000 à diriger 2 concerts en clôture des événements musicaux d’Eldorado au Mexique avec l’Orchestre GUELAGUETZA de Oaxaca.

Un concert a eu lieu le 28 décembre 2019 au Teatro Macedonia Alcala de Oaxaca, l’autre s'est déroulé le 29 décembre à Los Pinos, ex résidence officielle du président du Mexique à Mexico devenu lieu d’événements culturels.

Le programme était constitué de musiques originales mexicaines et françaises, avec en particulier la commande de Lille3000 : « Eldorado » de Thierry Deleruyelle et la Symphonie Triomphale d’Hector Berlioz dans sa version originale pour orchestre d’harmonie proposée dans le cadre du 150ème anniversaire de la mort du compositeur.

Plusieurs solistes mexicains étaient également mis à l’honneur.

A cette occasion, Hervé Brisse a effectué des master class auprès d’orchestres de jeunes, en particulier la « Banda de Musica », formant à la musique des jeunes issus de milieux « défavorisés » et soutenu par la Fondation Air France.

ohlf grand bleu

Une reprise généreuse et un final en fanfare, pour le spectacle fondateur du fameux duo. Dans une version augmentée pour chœurs d’enfants et Orchestre d’Harmonie.

Aujourd’hui, cinq ans et presque 200 représentations plus tard, l’aventure continue pour ce spectacle salué par un coup de cœur de l’Académie Charles Cros et un prix Adami. À l’initiative du Grand Bleu, dont Tony Melvil est artiste associé, les deux compères sillonneront la région tout l’automne avant un final en forme de feu d’artifice. Version augmentée et participative de leur spectacle fondateur, Terminus Sébastopol rassemblera sur scène des chœurs d’enfants rencontrés sur la tournée, rejoints par l’Orchestre d’Harmonie de Lille-Fives.

Représentation le samedi 21 décembre à 19h au Théâtre Sébastopol à Lille

Réservations

ohlf grande sophie

La Grande Sophie est sur les routes pour défendre son huitième album, « Cet instant ». Un disque traversé par le temps, qui passe et qui reste. À l’aune de ses 50 ans, elle assume cette obsession du temps avec sérénité, notamment sur scène. Elle passe par Lille ce mercredi soir.

À quel moment vous avez senti que le temps serait le fil rouge de ce disque ?

« Le temps qui passe est une réelle obsession pour moi. Et j’arrive à un âge où j’ai besoin de me retourner, pas de façon nostalgique mais pour voir ce qui a été important. Il y a aussi l’envie de mesurer le présent et d’en faire un instantané. La plupart du temps, je le fais sur scène. C’est pour ça que la scène, c’est très important pour moi. »

Justement, quand on est sur la route, et sur scène, est-ce que le temps passe plus ou moins vite?

« C’est hors du temps. Un espace temps où on quitte sa famille, sa maison et on va là où vivent les gens. Et ils sont heureux qu’on partage ce temps de concert avec eux. Il se passe quelque chose entre nous et ce quelque chose, ce n’est jamais la même chose. On est en face et ensemble. C’est complètement le présent. C’est pour ça que c’est génial. »

L’album s’appelle « Cet instant »... À l’instant de monter sur scène, il se passe quoi ?

« Je suis une grande traqueuse ! Ça me donne une énergie supplémentaire. Et je pense que c’est aussi ce qui peut toucher les gens... Je veux être sur scène le plus sincère possible avec ce que je suis. »

Avec le temps, est-ce que c’est plus compliqué ou plus simple de choisir dans vos chansons ?

« Plus compliqué ! Huit albums, ça me parait à la fois vertigineux, et à la fois, ce n’est pas grand chose... Je sais très bien qu’il y a des titres que les gens veulent retrouver. Ce que j’aime faire c’est remettre ces chansons au goût du dernier album. Il y a aussi des chansons que j’ai très envie de chanter. Et puis je m’autorise à faire évoluer la setlist au fil de la tournée... Il y aura un savant mélange pour varier les humeurs, pour un concert très vivant ! »

Un souvenir particulier à Lille ?

« Les allers-retours en 2007 pour les répétitions avec l’harmonie de Lille Fives que j’avais emmenée sur la grande scène de La Rochelle... Ce sont des souvenirs très chaleureux. »

Théâtre Sébastopol, mercredi 27 novembre 2019 à 20h. Première partie : Alma Forrer. 30 euros.

Source : La Voix du Nord, article original du 25/11/2019 en cliquant ici